Gin

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gin (homonymie).
Gin Lane (1751), de William Hogarth, dépeignant les ravages du gin dans l'Angleterre au XVIIIe siècle.

Le gin est une boisson spiritueuse obtenue en aromatisant de l'alcool éthylique avec principalement des baies de genévrier[1], à l'instar du genièvre. L'élaboration du gin commence par la fermentation alcoolique d'un malt (d'orge, de seigle, de maïs...). Il est assez proche de son ancêtre le genièvre qui est une boisson traditionnelle dans tous les anciens Pays-Bas.

La production de gin a commencé dans les anciens Pays-Bas (Pays-Bas et partie de la Belgique actuelle) à la fin du e siècle et s'est ensuite internationalisée. La saveur du gin ordinaire est celle d'un alcool très sec, ce qui fait qu'on le boit rarement pur. On le retrouve surtout dans la composition de nombreux cocktails quand il n'est pas déjà commercialisé dans une version aromatisée. Par le passé, le gin employé sur les bâtiments de guerre de la Royal Navy titrait à près de 50°, ce qui permettait de conserver les propriétés explosives de la poudre à canon si elle était mise en contact accidentellement avec la boisson (stockage en soute). Ce gin peut être trouvé encore dans certaines distilleries, comme celle de Plymouth, sous l'appellation « Gin de marine ».