Catalan

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Catalan (homonymie) et Catala.

Catalan - Valencien
Català - Valencià
PaysEspagne, France, Andorre, Italie
RégionCatalogne, Valence, Îles Baléares, Pyrénées-Orientales, Aragon (Franja de Ponent), Murcie (El Carxe), Sardaigne (Alghero)
Nombre de locuteursL1 : 4 079 420

L2 : 5 150 000[1]

TypologieSVO
syllabique (controversé)
Classification par famille
Statut officiel
Langue officielleDrapeau d'Andorre Andorre
Catalogne Catalogne
Drapeau des îles Baléares Îles Baléares
Communauté valencienne Communauté valencienne
Drapeau de l'Italie Alghero (langue minoritaire)
Régi parInstitut d'Estudis Catalans
Acadèmia Valenciana de la Llengua
Codes de langue
ISO 639-1ca
ISO 639-2cat
ISO 639-3cat
Typelangue vivante
IETFca
Linguasphère51-AAA-e
Article premier de la Déclaration universelle des droits de l'homme (voir le texte en français)

Article 1

Tots els éssers humans neixen lliures i iguals en dignitat i en drets. Són dotats de raó i de consciència i han de comportar-se fraternalment els uns amb els altres.

Le catalan (en catalan : català) est une langue romane[2], parlée par environ 10 millions de personnes[N 1] dans d'anciens territoires de la couronne d'Aragon : en Catalogne, dans la Communauté valencienne (où on le nomme traditionnellement valencien, valencià), aux Îles Baléares, dans une petite partie de l'Aragon (la Franja de Ponent), en Andorre, dans la majeure partie des Pyrénées-Orientales et à Alghero en Sardaigne. Il est issu du latin vulgaire introduit au IIe siècle av. J.-C. par les colons romains au nord-est de la péninsule Ibérique et au sud de la Gaule narbonnaise[3],[4]. Il partage des caractéristiques, notamment morphologiques et syntaxiques, avec les langues ibéro-romanes, tandis que ses traits phonétiques et une partie de son lexique le rapprochent du groupe gallo-roman. Il est notamment particulièrement proche de l’occitan, surtout sa forme languedocienne avec laquelle il partage une même origine et une tradition littéraire ancienne[5].

Depuis 1993, il est la seule langue officielle de la principauté d'Andorre. Depuis la transition démocratique espagnole et la mise en place de l'État des autonomies (autonomies régionales), le catalan est reconnu comme langue officielle au même titre que le castillan dans les principaux territoires d'Espagne où il est parlé bien que par volonté politique locale, l'enseignement y soit majoritairement unilingue catalan.

Le catalan est constitué de divers dialectes (on en a recensé jusqu'à 21), qui restent néanmoins très proches et largement intercompréhensibles. On distingue traditionnellement deux grands blocs dialectaux : le bloc oriental d'une part, qui comprend le catalan central, parlé à Barcelone et à Gérone, les catalans insulaires , parlé dans les îles Baléares (mallorquin, menorquin, eivissenc) et le roussillonnais, parlé dans les Pyrénées-Orientales ; et d'autre part le bloc occidental, regroupant le catalan nord-occidental, parlé dans les régions occidentales de Catalogne ainsi qu'en Andorre, et le valencien.

La langue catalane dispose de deux principaux standards : le standard général contrôlé par l'Institut d'Estudis Catalans, basé sur l'orthographe et les normes établies par le grammairien Pompeu Fabra (1868-1948), et celui régi par l'Académie valencienne de la langue, limité à la Communauté valencienne et qui prend pour base les Normes de Castellón, établies en 1932, reprenant les normes de Fabra mais adaptées aux principaux traits distinctifs des modalités valenciennes.