Tavelure du pommier

Tavelure du pommier
Image illustrative de l’article Tavelure du pommier
Pomme atteinte de tavelure.

TypeMaladie fongique
Noms communsTavelure du pommier,
tavelure du sorbier
AgentsVenturia inaequalis
HôtesPommiers (Malus spp.). Le champignon responsable de cette maladie attaque aussi les aubépines (Crataegus spp.), sorbiers (Sorbus spp.), pyracanthas (Pyracantha spp.), néfliers du japon (Eriobotrya japonica).
Code OEPPVENTIN
RépartitionCosmopolite

La tavelure est avec la moniliose et l'oïdium une des principales affections fongiques du pommier (genre Malus). Elle est causée par un champignon ascomycète nommé Venturia inaequalis (dont il existe plusieurs milliers de souches) causant des lésions noires ou brunes à la surface des feuilles, des bourgeons ou des fruits et parfois même sur le bois. Les fruits et la partie inférieure des feuilles y sont spécialement sensibles.

La maladie est favorisée par un climat humide au moment du débourrement qui permet une grande diffusion des germes nocifs. La période critique dure pendant les 8 à 10 semaines qui suivent le débourrement avec un pic au moment de la chute des pétales des fleurs qui forme des points d'entrée pour le champignon.

La maladie tue rarement son hôte mais peut réduire significativement (jusqu'à 100 %) la qualité et la production des fruits en l'absence de traitement par fongicide.

Avec le temps, des mutations du champignon responsable ont eu lieu et on compte aujourd'hui huit races principales de tavelure du pommier.