Raku

Bol noir raku pour le thé, type Kuroraku. Connu sous le nom d’Amadera, atelier de Chōjirō. Époque Azuchi Momoyama, XVIe siècle. Musée national de Tokyo

Le raku, abréviation du terme japonais raku-yaki 楽焼 (raku-yaki?, lit. « cuisson confortable ») est le résultat d'une technique d'émaillage développée dans le Japon du e siècle. Il est lié essentiellement à la fabrication de bols pour la cérémonie du thé. On utilise un grès chamotté plus solide car les pièces doivent résister à de forts écarts de température.