Plasmode

Plasmodium d' Hemitrichia serpula. Cette structure vivante contient de nombreux noyaux mais ne forme qu'une unique cellule (ces noyaux ne sont pas séparés, par aucune membrane ni paroi cellulaire).

Un plasmode, ou plasmodium ou thalle plasmodial, est une masse de cytoplasme molle, déformable, sans paroi squelettique, dans laquelle le noyau s'est divisé un grand nombre de fois sans qu'il y ait eu de cloisonnement par des membranes plasmiques.

Dans un plasmode, chaque noyau et le cytoplasme qui l'entoure constituent une énergide.Le plasmode prend souvent une forme organisée, ramifiée ou réticulée, et il peut se déplacer.

Certains protistes parasites peuvent développer un plasmode à l'intérieur d'un autre organisme vivant[1]