Onychomycose

Onychomycose
Description de cette image, également commentée ci-après
Mycose de l’ongle du gros orteil
SpécialitéInfectiologie (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
CIM-10B35.1
CIM-9110.1
DiseasesDB13125
MedlinePlus001330
eMedicine1105828Voir et modifier les données sur Wikidata
eMedicinederm/300 
MeSHD014009

Wikipédia ne donne pas de conseils médicaux Mise en garde médicale

Onychomycose à Trychophyton rubrum.
Onychomycose diffuse.

L'onychomycose[1], aussi appelée mycose des ongles ou mycose unguéale, est une infection des ongles. Une mycose de l'ongle peut être due à plusieurs espèces de champignons microscopiques ; le plus souvent ce sont des dermatophytes (surtout aux pieds), puis des levures du genre Candida (surtout aux mains) et plus rarement encore des moisissures (2 à 17 % des cas[2]). Les ongles les plus touchés sont ceux des pieds, et notamment celui du gros orteil. La transmission des dermatophytes semble souvent interhumaine. En 2014 en France les onychomycoses sont environ 30 % des mycoses superficielles présentées aux dermatologues, et près de 50 % des causes de pathologies de l'ongle (dites « onychopathies »)[2].

La suppression des dermatophytes responsables de l'infection ne rétablit pas la forme et couleur normale de l'ongle, qui ne reviennent qu'avec la pousse progressive de celui-ci.

Depuis quelques années, les dermatologues signalent une croissance du nombre d'onychomycoses dues à des moisissures non dermatophytiques (MND), sans pouvoir expliquer cette évolution[3]. Dans ces cas les pathogène sont par exemple Scopulariopsis brevicaulis ou des espèces des genres Fusarium et Aspergillus ou encore d'autres moisissures rares[3].