Hydratation (physiologie)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir hydratation.
Hydratation d'une petite fille lors d'une opération humanitaire au Pakistan

L’hydratation, en physiologie, est l'absorption d'eau par un être, qui se fait en buvant et en mangeant. Cette hydratation est là pour compenser les pertes en eau dues à la miction (urine), la défécation (selles) et à la sudation (transpiration).

Lorsque l'apport d'eau est insuffisant, il y a déshydratation : cela se traduit par une soif lorsque le phénomène est modéré, et peut aller jusqu'à la mort en quelques jours.

Lorsque l'apport d'eau est excessif, il y a hyperhydratation. Cela provoque une dilution du sang (hémodilution) qui va faire baisser la teneur en éléments, ce qui peut causer des troubles (notamment hyponatrémie). Dans les cas extrêmes, cette hémodilution va faire varier la pression osmotique et peut provoquer dans les cas extrêmes un œdème cérébral ou une destruction de certaines cellules (hémolyse).