Elaphomyces

Elaphomyces
Description de cette image, également commentée ci-après
Elaphomyces,
d'après Reess & Fisch, 1887[1]
Classification
RègneFungi
EmbranchementAscomycota
ClasseEurotiomycetes
Sous-classeEurotiomycetidae
OrdreEurotiales
FamilleElaphomycetaceae

Genre

Elaphomyces
Nees, (1820)

Espèces de rang inférieur

Elaphomyces granulatus,
l'un des Elaphomyces les plus courants,
très recherché par les sangliers et les écureuils

Elaphomyces est un genre de champignons de la famille des Elaphomycetaceae, ressemblant aux truffes (Tuber). Les Elaphomyces sont souvent nommés fausses truffes, truffes du cerf ou truffes des cerfs (y compris par les anglophones qui parlent de Hart's Truffle ou de False Truffle). Le nom latin de ce genre rappelle le mot Élaphe (nom d'un cerf). Ce genre est mal connu du public car toutes les espèces d’Elaphomyces se développent sous le sol durant tout leur cycle de vie, y compris pour leur fructification. Si les Elaphomyces sont toujours très discrets, ils sont parfois relativement communs, voire très communs dans les forêts anciennes.

Malgré ses noms vernaculaires, ce n'est pas une truffe "vraie" au sens mycologique et surtout culinaire du terme ; ce champignon est peu consommé et peu recherché par l'homme car peu goûteux et de consistance parfois désagréable (matière poudreuse, résineuse, collante ou gluante selon l'état de maturité). Il est par contre très apprécié par divers animaux forestiers, dont les sangliers et plusieurs espèces d'écureuils de l'hémisphère Nord (dont l'écureuil roux) qui recherchent activement ses fructifications pour s'en nourrir. Ces animaux jouent un rôle important pour l'espèce, car ils en diffusent les spores, ce qui permet la reproduction du champignon (qui a par ailleurs besoin que l'on conserve une quantité minimale de bois mort dans les forêts).

Ce genre comprend environ 67 espèces habitant essentiellement les forêts tempérées de l'Hémisphère nord[2].