Conidie

Ramification de conidiophore de Penicillium portant des conidies

Une conidie (ou conidiospore) est une spore assurant la multiplication asexuée des champignons et non capable de mobilité autonome.L'organe portant les conidies s'appelle le conidiophore. Lorsque les conidies sont formées à l'intérieur d'une pycnide, on les appelle pycnospores. La première mitose du noyau de la première spore donne lieu à une seconde conidie. Ainsi par mitoses successives, le phialide présente diverses conidies. L'ensemble de ces conidies et du phialide qui les porte forme le chapelet.

Mitospore est un autre nom donné à la conidie parce qu'elle est produite de manière asexuée par le seul processus de mitose. Il en découle qu'un champignon anamorphe (ne se reproduisant que par conidies) peut donc être également dit « mitosporique ».

Le mot conidie provient du grec[1] κόνιδιον, konidion, diminutif de κόνις, konis, « poussière ».