Champ chromatique

Un champ chromatique est un ensemble de teintes rattachées à un nom de couleur. Ce nom est un index sémantique, que l’on utilise spontanément lorsque l’on veut décrire une couleur, associé à des adjectifs comme pâle ou clair ou au contraire sombre ou foncé pour préciser la luminosité, terne ou grisé ou au contraire vif ou intense pour indiquer la vivacité.

Exemple — la couleur lavande :

La couleur lavande, qu'on peut décrire comme un bleu pâle grisé, appartient au champ chromatique bleu.

Les limites des champs chromatiques sont indécises ; pour désigner une teinte apparentée à deux champs, on joint les deux noms, par exemple bleu-vert.

Est-ce la perception qui forge le vocabulaire, ou au contraire les termes de notre langue influent-ils sur notre façon de percevoir les couleurs (ou d'autre domaines) ? C'est une question débattue en philosophie, en psychologie et en anthropologie depuis la seconde moitié du XXè siècle.