Cassotte

Cassotte sur un seau.

Une cassotte en Charente[1] et en Poitou, ou bien encore coussotte[2], appelée une couade (lo couado) en Limousin[3] ainsi que dans le Cantal[4], ou bien encore canole en Dordogne [5], est un récipient parfois appelé louche à eau[6]. À la différence de cette dernière, la cassotte a un manche tubulaire de forme conique. Elle était utilisée par exemple pour se laver les mains avec de l'eau directement puisée dans un seau.

Apparue vers le e siècle, la cassotte a progressivement disparu avec l'installation de l'eau courante. Celle-ci a relégué l'ustensile parmi les antiquités et le mot lui-même tombe en désuétude[7].