Californie

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Californie (homonymie).

Californie
California (en) (es)
Blason de Californie
Sceau de la Californie.
Drapeau de Californie
Drapeau de la Californie.
Californie
Carte des États-Unis avec la Californie en rouge.

Surnom
The Golden State
En français : « l’État doré ».

Devise
Eureka!
« J’ai trouvé ! ».
Administration
PaysDrapeau des États-Unis États-Unis
CapitaleSacramento
Adhésion à l’Union (31e État)
GouverneurJerry Brown (D)
SénateursDianne Feinstein (D)
Kamala Harris (D)
Nombre de représentants53
ISO 3166-2US-CA
Fuseau horaireUTC−08:00
Démographie
GentiléCalifornien(ne) (en anglais : Californian)
Population39 536 653 hab. (2017[1])
Densité93 hab./km2
Rang1er
Ville la plus peupléeLos Angeles
Géographie
Altitude884 m
Min. −86 m
Max. 4 421 m (mont Whitney)
Superficie423 970 km2
Rang3e
– Terre403 932 km2
– Eau (%)20 037 km2 (4,7 %)
Coordonnées37°N, 120°W
Divers
Langues officiellesAnglais
Liens
Site webca.gov

Symboles de la Californie
drapeau
Le drapeau de la Californie.
Symboles vivants
ArbreSéquoia à feuilles d'if
FleurPavot de Californie
HerbeAiguille pourpre
InsectePapillon de chien de Californie
MammifèresGrizzli (de terre)
Baleine grise (marin)
OiseauColin de Californie
PoissonsTruite dorée (d’eau douce)
Demoiselle Garibaldi (d’eau de mer)
ReptileTortue du désert
Symboles non vivants
BateauCalifornian
BoissonVin
ChansonsI Love You, California (« Je t’aime, Californie »)
CouleursBleu (la couleur du ciel)
Or (la couleur de l’or)
DansesWest Coast Swing (générale)
Square Dance (folklorique)
FossileSmilodon (tigre à dents de sabre)
MinéralOr
RocheSerpentine
Slogan« Find Yourself Here » (« Trouvez-vous ici »)
SolSan Joaquin
Pièce de 25 Cents de l'État
1/4 de dollar
La pièce de la Californie émise en 2005.

La Californie (en anglais et espagnol : California) est le plus peuplé des États des États-Unis, situé sur la côte ouest des États-Unis et bordé au sud par le désert de Sonora, à l'est par le Grand Bassin des États-Unis et au nord par les monts Klamath. La façade océanique suit entièrement le relief des chaînes côtières du Pacifique au-delà desquelles s'étend la Vallée Centrale sur les contreforts de la Sierra Nevada.

L'exploration européenne commence au e siècle ; la Californie est alors occupée par diverses tribus nord-amérindiennes. Le territoire est progressivement intégré à la Nouvelle-Espagne, puis rattaché au Mexique indépendant en 1821. Dans l'élan de la guerre américano-mexicaine, la République de Californie (appelée aussi « République du drapeau à l'ours ») proclame son indépendance le , interdit l'esclavage et se dote d'une Constitution en 1849, puis adhère à l'Union américaine le . La ruée vers l'or transforme profondément l'État faisant de la Californie le symbole du « rêve américain », la population de San Francisco augmentant alors de manière exponentielle. Dans les années 1920, la population de Los Angeles dépasse en nombre celle de San Francisco grâce à l'effet conjugué du développement de l'agriculture, de la découverte de pétrole et de l'ouverture du canal de Panama. À partir des années 1980, la Silicon Valley au sud de San Francisco devient le premier pôle mondial des hautes technologies[2].

Aujourd'hui, la Californie compte près de 40 millions d’habitants[3], ce qui représente un Américain sur huit. En 2013, les métropoles les plus peuplées de l'État sont le Grand Los Angeles (18,4 millions d'habitants), capitale mondiale du cinéma, la région de la baie de San Francisco (8,5 millions d'habitants), capitale mondiale de la haute technologie, San Diego (3,2 millions d'habitants), grand centre militaire, Sacramento (2,5 millions d'habitants), capitale de l'État, et Fresno (1,1 million d'habitants), capitale agricole de l'État au cœur la vallée de San Joaquin. Son économie est dynamique et puissante, il s'agit en effet du premier État des États-Unis en termes de produit intérieur brut (PIB). L'innovation est l'atout majeur californien et se traduit par la présence de centres de recherche, d’universités prestigieuses[N 1] et de pôles de technologies de pointe. La Californie à elle seule représente un quart de la totalité des brevets déposés aux États-Unis[4]. La Californie est également devenue le premier État des États-Unis pourvoyeur d'emploi industriel[5] devançant ainsi les États de la « Rust Belt » frappés par le déclin de l'industrie lourde.Le secteur de la culture a acquis une renommée mondiale grâce notamment à l'industrie cinématographique de Hollywood et la production musicale.

Sommaire