Budapest

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Budapest (homonymie).

Budapest
Blason de Budapest
Héraldique
Drapeau de Budapest
Drapeau
Budapest
De haut en bas et de gauche à droite : basilique Saint-Étienne, statue de la Liberté à la Citadelle du mont Gellért, place des Héros, bastion des pêcheurs, parlement hongrois au bord du Danube, pont des chaînes.
Administration
PaysDrapeau de la Hongrie Hongrie
Région
(régió)
Hongrie centrale
Collectivités des minorités
(kisebbségi önkormányzat)
Allemands • Arméniens • Bulgares • Croates • Grecs • Polonais • Roms • Roumains • Ruthènes • Slovaques
Bourgmestre
principal

(főpolgármester)
István Tarlós (Fidesz-KDNP)
ISO 3166-2HU-BU
Démographie
Population1 733 685 hab. (2011)
Densité3 301 hab./km2
Géographie
47° 29′ 54″ nord, 19° 02′ 27″ est
Altitude151 m
Superficie52 516 ha = 525,16 km2
Localités
Arrondissements23
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Hongrie

Voir la carte administrative de Hongrie
City locator 14.svg
Budapest

Géolocalisation sur la carte : Hongrie

Voir la carte topographique de Hongrie
City locator 14.svg
Budapest
Liens
Site webbudapest.hu

Budapest (prononcé [by.da.ˈpɛst] , hongrois : Budapest [ˈbu.dɒ.pɛʃt] Écouter ; allemand : Budapest ou anciennement Ofen-Pesth) est la plus grande ville et la capitale de la Hongrie. Elle se situe en aval du coude du Danube entre le massif de Transdanubie et l'Alföld. Ses habitants sont les Budapestois (en hongrois, budapesti, -ek).

La ville actuelle est créée en 1873 par la fusion de Buda — alors capitale de la Hongrie — de Pest et d'Óbuda[1]. Elle a pour origine le site d'Aquincum[2], un point de peuplement celte[3] devenu capitale de la Pannonie inférieure pendant l'époque romaine[3]. Les Magyars arrivent dans la région au e siècle. Leur premier point d'implantation est pillé par les Mongols en 1241-1242[4]. La ville est reconstruite et devient l'un des centres de la culture humaniste de la Renaissance[5] au e siècle[6]. Après près de 150 ans de domination ottomane, elle poursuit son développement et connaît son apogée avec l'épanouissement de l'ère industrielle aux XVIIIe et XIXe siècles. Après la fusion de 1873 et l'accession de la ville au rang de seconde capitale de l'Autriche-Hongrie, Budapest atteint les proportions et les caractéristiques d'une ville mondiale[7]. Marquée par les différentes traces léguées par l'histoire, Budapest a notamment été l'épicentre de la révolution hongroise de 1848, de la République des conseils de Hongrie de 1919, de l'opération Panzerfaust en 1944, de la bataille de Budapest de 1945 et de l'insurrection de 1956.

Considérée comme l'une des plus belles villes d'Europe et comme la « perle » du Danube[8],[1],[9], son panorama, le quartier du château de Buda, l'avenue Andrássy et le métropolitain du Millénaire figurent au patrimoine mondial de l'UNESCO[8],[10]. Destination touristique importante, la ville attire plus de 4,3 millions de visiteurs par an[11].

Plus grande ville du pays, elle en est le principal centre politique, culturel, commercial et industriel. Elle abrite le Parlement hongrois, les bâtiments ministériels et les ambassades du pays ainsi que les sièges sociaux des entreprises installées en Hongrie. Son ancien statut de cocapitale de l'Autriche-Hongrie lui confère un rayonnement important dans la Mitteleuropa. La partition du royaume de Hongrie à la suite du traité de Trianon en 1920 en fait une ville démesurée pour la Hongrie dans ses frontières actuelles. La macrocéphalie dont est atteinte la ville se concrétise par la convergence de la plupart des réseaux routiers et ferroviaires du pays en son centre et des écarts démographiques et économiques disproportionnés entre la capitale et la province[12] (près de 20 % de la population hongroise est budapestoise). Avec ses 1 702 297 habitants[13] (l'aire urbaine en compte 2 524 697), Budapest est également la ville la plus peuplée d'Europe centrale (si l'on exclut Berlin de l'Europe centrale). Elle en est également considérée du point de vue des échanges économiques comme une importante plaque tournante[14]. Budapest abrite le siège de l'Institut européen d'innovation et de technologie (IET)[15].

Sommaire