Bière blanche

Les bières blanches sont des bières brassées avec une forte proportion de froment malté ou non. Il existe deux grandes traditions de bière « blanche » : en Belgique (Witbier ou Tarwebier) et en Bavière (Weizenbier).

Les bavaroises ne contiennent que du malt et du houblon ; les différents degrés de torréfaction du malt différencient les catégories Hell (claire) et Dunkel (sombre). La catégorie Hell filtrée est appelée Kristall.

Le nom de la « blanche » entraîne souvent une confusion due à une proximité phonétique des mots allemands Weizen (froment) et weiß (blanc). Il se peut bien qu'au Moyen Âge les méthodes de fabrication des deux bières se soient ressemblé beaucoup. Cependant, de nos jours, il s'agit de deux types de bières très différentes. Les bières d'origine allemande sont toujours brassées à base de malt de froment ainsi que du houblon, mais elles ne contiennent jamais d'autres épices ni de céréales non maltées. La Weizenbier ou Weißbier (terme bavarois pour Weizenbier) peut donc être considérée comme une autre sorte de bière, tout comme les Gueuzes qui sont troubles et contiennent, elles aussi, du froment, mais ne sont pour cela pas appelées « blanches ».

Les bières blanches produites dans les autres pays sont le plus souvent proches de la bière blanche belge.