Être humain

En philosophie, parler d'être humain, en lieu et place du terme générique d'« homme », c'est emprunter la voie qui peut permettre de répondre à la question que se posait Emmanuel Kant, dans le sens où il se la posait, « Qu'est-ce que l'homme ? ».

Le questionnement porte sur sa nature intime, plutôt animal ou plutôt proche d'une nature divine, libre ou étroitement conditionné par son milieu, l'être humain, dans la diversité de ses figures historiques, capable du meilleur comme du pire fascine depuis l'origine la pensée philosophique occidentale. L'article tente de résumer les principales étapes de cette compréhension de l'homme par lui-même, depuis l'ancienne Grèce jusqu'à nos jours, de la période où triomphe le sujet cartésien jusqu'à sa récente dissolution dans la « phénoménologie » contemporaine[N 1].